Myriam Mendès et les Jeunes Populaires de l’UMP des Hautes-Pyrénées, près pour les prochaines Municipales de 2014 (Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR).

« La guerre est finie, maintenant les choses ont été dites, et on se range derrière notre président et dans l’UMP ». En quelques mots, Myriam Mendès, la présidente des Jeunes Populaires des Hautes-Pyrénées, veut retrouver le combat politique. Car déjà chez les jeunes UMP, les élections municipales du printemps 2014 sont dans toutes les têtes. « L’UMP n’en est pas sortie affaiblie. Il n’y a pas eu de cartes de militants renvoyées. Certes, certains ont été déçus, tout comme nous, de ce comportement. Mais le mouvement est encore plus en train de se réveiller », ajoute la présidente des jeunes UMP.

Dix nouveaux jeunes militants ont rejoint les Jeunes Populaires, qui comptent désormais une cinquantaine de membres. Des membres qui se veulent actifs, tant dans la campagne électorale qui se prépare que dans leurs participations aux listes. « Nous avons déjà huit candidats issus des Jeunes Populaires ou des Jeunes actifs, dont un en tête de liste, pour les prochaines municipales. Et ce n’est qu’un début. »

Pour l’UMP, les élections municipales de 2014 seront un moment important dans « la reconquête des territoires. C’est notre objectif principal ! » Une échelle électorale qui plaît à cette nouvelle génération de militants, qui veulent ainsi être confrontés à la réalité de la politique locale, à la gestion de projet et au développement d’un territoire. « C’est la base de la politique », explique Frédéric Puyssegur, permanent de l’UMP dans les Hautes-Pyrénées et conseiller municipal à Odos.

Reste donc à faire oublier la tempête médiatique et politique de ces dernières semaines. Mais aussi à préparer le prochain vote interne à l’UMP pour la rentrée de septembre 2013. « Dans notre département, nous n’avons eu de problème ni pour la campagne ni lors du vote. Nous avons tous été rassemblés pour écouter les résultats ». L’année 2013 sera donc une année de préparation importante pour ces jeunes militants, aux côtés du millier d’adhérents de l’UMP des Hautes-Pyrénées.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>