La garde à vue de Gérard Trémège a été prolongée ce mercredi matin (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

La garde à vue de Gérard Trémège a été prolongée ce mercredi matin (Pyrénéesinfo Tarbes, Archives E.B.).

Depuis mardi matin, le maire de Tarbes, Gérard Trémège, ainsi que plusieurs personnes, sont placées en garde à vue par les enquêteurs de Pau, dans le cadre d’une affaire ouverte contre X pour prise illégale d’intérêt et favoritisme, dans le cadre de la passation de marchés publics. Ce mercredi 1er avril 2015, la garde à vue du maire de Tarbes a été prolongée par la justice, ainsi que celle de l’adjoint aux travaux Michel Forget et l’architecte Joris Ducastaing. Quatre chefs de service, la directrice de la Semi-Tarbes et l’ancien directeur général des services de la Mairie de Tarbes ont également été entendus hier durant toute la journée.

Selon nos confrères de Sud Ouest à Pau, le directeur du service voirie aurait été mis en examen pour « trafic d’influence passive ». D’autres mises en examen devraient, sans surprise, suivre dans le courant de la journée.

La justice s’intéresse à des marchés publics, notamment autour de l’achat de terrains sur le site de l’Arsenal à Tarbes et la rénovation de la Halle Brauhauban. La première perquisition avait eu lieu en décembre 2013 durant plusieurs heures dans les différents services de la Mairie de Tarbes. Durant les dix-huit derniers mois, de nombreuses personnes avaient été entendues par les services de la Brigade financière de Toulouse et les enquêteurs de Pau.

Pyrénéesinfo Tarbes, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>