Robert Hossein, aux côtés de Monseigneur Perrier, évêque de Tarbes Lourdes, aux Sanctuaires de Lourdes (Tarbesinfo Images, Archives).

Depuis plusieurs semaines, la salle des fêtes s’est transformée en Sanctuaires. Sur le fond de la grande scène, une représentation de la basilique Notre-Dame du Rosaire s’affiche devant les 80 comédiens. Tous répètent le spectacle mis en scène par Robert Hossein. Le maître est là pour veiller au grain. Car Une femme nommée Marie n’aura droit qu’à une représentation unique, le samedi 13 août 2011. Unique, mais pas exclusivement réservée aux seuls spectateurs lourdais. Il y aura ceux qui seront présents sur le parvis de la basilique. 3 500 malades et pèlerins qui assisteront à cette évocation de la vie de Jésus par la Vierge Marie, racontant l’histoire de son fils à Bernadette Soubirous. Dix mille personnes de plus pourront découvrir en direct le spectacle sur les écrans géant installés tout autour du Parvis. Pour chacun, même si le spectacle est gratuit, il faudra prendre une place auprès de l’Office de tourisme de Lourdes.

Mais Une femme nommée Marie va dépasser les clôtures des Sanctuaires de Lourdes. Car le spectacle de Robert Hossein sera diffusé en direct sur France 3. Une diffusion exceptionnelle, tournée en HD à l’aide de quinze caméras, réparties sur le site. Puis, il sera proposé en DVD dans le monde entier.

Pour les Sanctuaires, comme pour la ville de Lourdes, c’est une occasion unique d’assurer la promotion du message de la Vierge Marie, mais aussi celle de la cité mariale dans le monde entier. Une œuvre supplémentaire, qui se rajoute à la sortie très médiatique du film Lourdes, tourné lui aussi aux Sanctuaires de Notre Dame de Lourdes.

Tarbesinfo, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>