Jeanine Dubié veut une consultation à l'échelle des Pyrénées autour de l'arrivée de deux nouveaux ours (HpyTv Pyrénées, Archives).

Jeanine Dubié veut une consultation à l’échelle des Pyrénées autour de l’arrivée de deux nouveaux ours (HpyTv Pyrénées, Archives).

L’annonce a été confirmée par le Ministre de l’Ecologie, il y aura bien deux ourses supplémentaires dans les Pyrénées. Dès l’automne prochain, deux femelles seront réintroduites en Béarn. Mais si Nicolas Hulot veut ouvrir le débat avec les acteurs locaux, la députée des Hautes-Pyrénées, Jeanine Dubié, appelle le Ministre à ne pas oublier les autres départements de la chaîne des Pyrénées. Voici son communiqué.

«Jeanine Dubié, députée des Hautes-Pyrénées, prend acte de l’annonce de Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et Solidaire, de lancer un dialogue avec l’ensemble des acteurs du département des Pyrénées-Atlantiques, en vue de la réintroduction de deux ourses à l’automne 2018. La députée des Hautes-Pyrénées prévient néanmoins que « les ours ne connaissent pas les frontières administratives, et ne resteront pas toujours dans le département des Pyrénées-Atlantiques ».

Aussi, elle demande à ce que le Gouvernement respecte scrupuleusement l’article 22 de la Directive Habitats en consultant, de manière appropriée, l’ensemble du public concerné sur tout le massif pyrénéen, et pas seulement les acteurs des Pyrénées-Atlantiques. Cette concertation permettra ainsi de s’assurer que l’acceptabilité sociale, définie par la Convention de Berne, est clairement établie pour ce projet de réintroduction.

Elle rappelle l’article L. 113-1 du code rural et de la pêche maritime qui stipule dans son 8e alinéa que le Gouvernement s’attache à « assurer la pérennité des exploitations agricoles et le maintien du pastoralisme, en particulier en protégeant les troupeaux des attaques du loup et de l’ours dans les territoires exposés à ce risque ».

Elle affirme son soutien plein et entier à l’activité pastorale, essentielle à l’entretien des espaces montagnards, à la préservation de nos écosystèmes et à la production de produits de qualité, qui se trouve directement menacée par cette annonce.»

Pyrénéesinfo, Communiqué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>