Le meilleur du cinéma muet est à découvrir à Anères (Hautes-Pyrénées) durant tout le week-end (DR).

Le meilleur du cinéma muet est à découvrir à Anères (Hautes-Pyrénées) durant tout le week-end (DR).

Alors que tous les regards sont tournés vers les paillettes, les vedettes et les excès du cinéma international sur les marches du Palais des Festival à Cannes, les Hautes-Pyrénées ont ouvert cette semaine son festival du cinéma.

Rendez-vous à Anères où des dizaines de passionnés vous attendent jusqu’à dimanche pour le Festival du cinéma muet et du piano parlant. C’est déjà la 18e édition pour ce rendez-vous qui sort des archives les plus belles oeuvres connues ou méconnues du cinéma mondiale. Dans une ambiance conviviale, vous pourrez profiter tout au long de la journée de nombreuses projections, dans l’esprit des pionniers du cinéma.

Ce vendredi 13 mai, Buster Keaton ouvrira les projections à partir de 112 heures avec une série de courts métrages burlesques et poétiques. A 14 heures, le groupe MAM mettra en musique, en direct, le film Et puis ça va !, datant de 1922, avec Harold Lloyd et Mildred Davis. A 17 heures, Les Misérables de 1925, sera suivi à 21h30 de L’Inondation, de Louis Dellus, avec Eve Francis, une actrice aux faux airs de Catherine Frot.

Samedi 14 mai, Buster Keaton sera de retour à l’heure de la pause déjeuner avant la projection d’un film allemand, Sous le lampadaire. En fin de journée, la troisième partie des Misérables, puis l’Eveil de la glèbe vous plongeront dans les vies dures et austères du début du siècle. La nuit se poursuivra en musique avec Ciné-mix et les Mineurs de son, grâce à la musique de Losless et un montage inédit de films d’archives issus des collections de la cinémathèque de Saint-Etienne.

Dimanche 15 mai, les classiques français seront à l’honneur avec Cyrano de Bergerac à 14 heures, avec Pierre Magnier (1922-1925), suivi de la 4e partie des Misérables (1925) à 17 heures. Le Festival d’Anères se conclura avec un film indo-allemand La lumière de l’Asie à partir de 19 heures.

Entre chaque projection, les concerts se multliperont dans le village d’Anères avec de nombreuses artistes à découvrir sous le chapiteau.

Avec le temps incertain annoncé pour ce long week-end de Pentecôte, inutile de vous rendre sur les plages basques et landaises. La campagne bigourdane vous accueillera pour un festival hors norme à ne pas rater !

Pyrénéesinfo, Eric BENTAHAR.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>