Auto / Moto

Comment calculer le prix de sa carte grise ?

La carte grise est un document important et indispensable pour tout conducteur. Son obtention passe toutefois par la réalisation de quelques démarches administratives. Une estimation du montant total à dépenser pour l‘établissement de la carte grise aiderait à se préparer en conséquence, afin de ne pas être bloqué lors des démarches. Cependant, un certain nombre de points sont à prendre en compte avant de calculer le prix de la carte grise. Comment calculer le prix de sa carte grise ?

Calcul du prix de la carte grise : la taxe régionale

La première composante intervenant dans le calcul du prix de la carte grise est la taxe régionale symbolisée par le sigle Y1. Il s’agit de l’élément quasi-déterminant pour le coût final de la carte grise. Le calcul de son montant se fait en fonction du montant du cheval fiscal. Ce dernier diffère selon les régions, mais aussi parfois d’une année à une autre puisqu’il est fixé par le conseil régional. Le montant de la taxe régionale varie aussi selon la nature du véhicule à immatriculer et sa date de mise en circulation.

Pour calculer la taxe régionale, il suffit de multiplier la valeur du cheval fiscal de votre région par la puissance de la voiture à immatriculer. C’est la raison pour laquelle, il est conseillé de consulter la carte du montant du cheval fiscal de votre département avant toute demande de carte grise. Après la multiplication du cheval fiscal par la puissance du véhicule, il y a un barème à appliquer.

Le barème à appliquer est le suivant :

  • Pour une voiture personnelle, un tricycle à moteur, une camionnette ou un utilitaire avec un PTAC en dessous de 3,5 tonnes : payer la taxe régionale à taux plein si la voiture à moins de 10 ans et seulement la moitié si elle a passé les 10 ans.
  • Pour une moto deux roues : payer 50% du taux si la moto a moins de 10 ans et le quart du taux quand elle en a plus.
  • Pour un cyclomoteur deux ou trois roues, non carrossé : là, le conducteur est exonéré de la taxe régionale.
  • Pour une remorque : multiplier le prix du cheval fiscal par 1,5.

La taxe formation professionnelle entre dans le prix de la carte grise

Après la taxe régionale, c’est la taxe de formation professionnelle qui vient en second lieu dans le calcul du montant de la carte grise. La taxe de formation professionnelle ne s’applique qu’aux véhicules utilitaires et elle est calculée selon le PTAC (Poids Total en Charge) de la voiture. Cette taxe est symbolisée par le sigle Y2 sur la carte grise et son prix est compris entre 34 et 285 euros.

La taxe sur les voitures polluantes

La taxe sur les véhicules polluants est celle qui impacte le plus le calcul du prix de la carte grise. Elle prend en compte la taxe CO2 et l’écotaxe. Elle ne s’applique qu’aux véhicules de tourisme et se calcule selon le taux d’émission de CO2 de la nature et de la puissance de la voiture. Le montant de la taxe sur les voitures polluantes varie entre 35 et 10.500 euros pour les véhicules neufs et entre 100 et 1.000 euros pour les véhicules d’occasion.

La taxe de gestion et la redevance d’acheminement

Enfin, calculer le montant de la carte grise demande également l’intervention des deux éléments que sont la taxe de gestion et la redevance d’acheminement. Le montant de la taxe de gestion se fixe à 4 euros tandis que celui de la redevance d’acheminement tourne autour de 2,76 euros. Si éventuellement le conducteur n’a pas à payer pour la taxe régionale, il est d’office exonéré à la fois pour la taxe de gestion et pour la redevance d’acheminement. Par contre, pour l’exonération de la redevance d’acheminement, cela va dépendre de l’immatriculation ou non d’un cyclomoteur. Aussi, cela n’est valable que pour les trois premières demandes de changement d’adresse sur la carte grise.